Ce qui change à partir du 01er Janvier 2018!

Ce qui change à partir du 01er Janvier 2018!

( Photo: /)

Ce qui change à partir du 01er Janvier 2018... 

 

Votre travail


> Un salarié au Smic touchera 20 euros de plus en janvier, puis 15 euros supplémentaires à partir d’octobre grâce à la revalorisation mécanique du salaire minimum et à l’exonération des cotisations chômage et maladie. Tous les salariés profiteront de cette suppression de cotisations (-3,15%). En revanche, la CSG augmentera de 1,7 point pour l’ensemble des Français.

> Généralisation du bulletin de paie simplifié à toutes les entreprises. Depuis un an, il était déjà obligatoire pour les entreprises d'au moins 300 salariés.

> Les indépendants verront leur régime social progressivement intégré au régime général et bénéficieront de deux baisses de cotisations (-2,15 points sur les cotisations famille, et exonération accrue des cotisations d'assurance maladie et maternité).

> Jour de carence rétabli pour les fonctionnaires en cas d'arrêt maladie

> Le projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale pour 2018 entérine la décision du gouvernement de supprimer en deux temps la cotisation salariale d’assurance chômage qui s’élève aujourd’hui à 2,40%. En effet, à partir du 1er janvier 2018, la cotisation sera réduite de 1,45 point. Un autre palier sera atteint au 1er octobre 2018, date à laquelle le solde de cette contribution (0,95 point) sera supprimé. Cette mesure accompagne la suppression de la cotisation salariale maladie (actuellement de 0,75%) qui devrait faire l’objet d’une disposition réglementaire. Cette suppression entrera en vigueur à compter du 1er janvier 2018.

Votre Santé:

> Le plafond de la Sécurité sociale pour 2018, qui vient d'être revalorisé, passe à 3 311 €, par mois et à 39 732 €, par an. Soit une hausse de 1,28 %, sur un an.

> Le nombre de vaccins obligatoires passe de 3 à 11 pour les jeunes enfants. Auparavant, seuls les vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite étaient imposés. Pour convaincre les réfractaires à la vaccination, l'Inserm se veut rassurante et combat les idées reçues.

> Le forfait hospitalier augmente de deux euros pour passer à 20 euros par jour, une dépense prise en charge par les complémentaires santés pour ceux qui en disposent.

> Dès le début de la nouvelle année, de nouveaux tarifs et plafonds pour des prestations dentaires (tarifs des prothèses, remboursement des couronnes, traitement d'une carie ou encore détartrage) entrent en vigueur.

> Les personnes sujettent à des douleurs aux dos n'auront plus le plaisir de se voir rembourser (à partir du 2 janvier 2018) les médicaments à base de thiocolchicoside (un relaxant musculaire, comme le Coltramyl, le Miorel et le Myopelge) sous forme de comprimés ou bien de gélules.

> Enfin, la vente de produits et prestations d'optique ou d'appareil auditif  sera renforcée. Cela signifie que les consommateurs devraient avoir accès à notamment, "un affichage en magasin de la remise obligatoire d'un devis avant tout achat [...] lisible de l'extérieur, en vitrine, ou sur le site internet de vente"

 

Votre Habitation:

> Qu'il s'agisse du congé pour reprise ou pour vendre, le bailleur doit joindre une notice d'information sur ses obligations ainsi que sur les voies de recours et d'indemnisation du locataire. Le contenu de ce document vient d'être publié.

> Tous les propriétaires doivent désormais remettre à leurs locataires un diagnostic sur l'état des installations intérieur de gaz et un autre sur les installations électriques. Ces documents sont valables 6 ans. Cette obligation concerne déjà les appartements situés dans les immeubles dont le permis de construire a été délivré avant 1975

> Pour les offres de crédit immobilier souscrites à partir de 2018, les banques pourront toujours imposer aux emprunteurs de domicilier leurs salaires dans leurs établissements, mais pour une durée de 10 ans au maximum.

> L’Impôt de solidarité sur la fortune disparaît en 2018, remplacé par l’Impôt sur la fortune immobilière (IFI). Les seuils d’imposition sont inchangés, mais l’assiette évolue : désormais, seuls les actifs immobiliers seront pris en compte dans le calcul de la « fortune ». Sont concernés les patrimoines nets taxables (après déduction des dettes) de plus de 1.3 million d’euros. Autre mesure phare du début de présidence d’Emmanuel Macron, la suppression de la taxe d'habitation sera effective pour 80% des personnes assujetties à l’horizon 2020. Première étape de ce programme, la taxe se verra diminuée de 30% dès 2018.

 

Votre Banque:

> Les Français ont payé en moyenne 193,80 € à leur banque en 2017. L'an prochain, la note des frais bancaires devrait grimper de 0,25 % pour passer à 194,30 €. Sur cette somme, les cartes bancaires coûtent en moyenne 64,40 €, soit près d'un tiers du total des frais bancaires 5

> Un prélèvement forfaitaire unique de 30% est mis en place sur l'ensemble des revenus mobiliers, à l'exception du Livret A, du PEA (épargne en actions) et des contrats d'assurance-vie de moins de 150.000 euros et gardés plus de huit ans.
Les plans épargne-logement (PEL) ouverts à partir de janvier y seront donc soumis.

 

Votre Voiture:

> Désormais, les villes peuvent fixer librement le montant des "forfaits de post stationnement", nouveau nom porté par les amendes pour stationnement irrégulier, c'est-à-dire sur un emplacement payant sans être passé par l'horodateur.

> Les candidats au permis de conduire sont désormais formés aux gestes de premiers secours. Leurs connaissances seront validées lors de l'épreuve pratique pour obtenir l'examen.

> Les prix à la pompe vont augmenter de 7,6 centimes par litre pour le gazole et 3,84 centimes pour l'essence.
Le gouvernement entend ainsi aligner la fiscalité du gazole sur celle de l'essence d'ici 2021.

> Le gouvernement offre 1.000 à 2.000€ aux automobilistes vendant leur vieille voiture (avant 1997 pour les modèles essence, 2001 ou 2006 pour les Diesel) pour en acheter une récente.
Cette prime montera à 2.500 euros pour l'achat d'un modèle électrique.

 

Votre Commune ou votre communauté d'agglomération ou votre communauté de commune: 

> Codecom de Montmédy: Pour les ordures ménagères: Les gros cartons, les gravats, les déchets verts et le verre ne seront plus ramassés
Changement da date de ramassage: Pour Marville, Flassigny, Jametz, Remoiville, Iré le Sec, Villécloye,
velosnes et Bazeilles sur Othain, l'enlèvement se fera le mardi au lieu du mercredi
Pour Montmédy, Le ramassage aura lieu le mercredi (au lieu du mardi)
Pour Fresnois, le ramassage aura lieu le jeudi (et non le mardi)

> Codecom les Portes de Meuse: Modification ramassage des ordures ménagères
Les collectes d’ordures ménagères dans le territoire de l’ex-communauté de communes du Val-d’Ornois changent de jour et de mode : il faudra en passer par les bacs pucés.

> Codecom Val de Meuse Voie Sacrée: En 2018, la redevance ordures ménagères baisse. Harmonisation suite à la fusion de la tarification à l’ensemble du territoire de la Codecom Val de Meuse-Voie Sacrée. Et aussi une baisse de la redevance. Ainsi dès le 1er janvier 2018 la redevance, suite à la fusion, des « services déchets » et la prise en compte des nouveaux marchés, le changement du mode de collecte (sacs jaunes), les tarifs seront revus : Pour un bac de 80 litres il sera facturé 62 €/l’an pour six enlèvements par semestre au-delà il sera facturé 1.70 € par levée supplémentaire ; pour un bac de 140 litres 124 €/l’an pour six enlèvements au-delà 3 € par levée.
Les sacs jaunes du tri sélectif vont remplacer les conteneurs jaunes. En effet, les recyclables actuellement collectés dans les conteneurs jaunes seront désormais collectés en sacs jaunes transparents déposés au porte-à-porte tous les 15 jours.
Le lundi pair tous les 15 jours à partir du 8 janvier à Lemmes, Osches, Landrecourt-Lempire, Heippes, Julvécourt, Souilly, Ville-sur-Cousances, Saint-André, Souhesmes-Rampont, Nixéville-Blercourt, Vadelaincourt, Génicourt, Rupt, Ambly et Dugny.
Le lundi semaine impaire à partir du 15 janvier à Dieue, Sommedieue, Belrupt, Ancemont, Les Monthairons, Villers, Tilly, Récourt, Rambluzin-Benoite-Vaux et Senoncourt.
La collecte des ordures ménagères résiduelles (poubelle) sera effectuée toutes les semaines : le mardi à Génicourt, Rupt-en-Woëvre, Ambly, Dieue, Sommedieue et Belrupt. Le mercredi à Lemmes, Osches, Landrecourt-Lempire, Heippes, Julvécourt, Souilly, Ville-sur-Cousances, Saint-André, Souhesmes-Rampont, Nixéville-Blercourt et Vadelaincourt.
Le vendredi à Ancemont, Les Monthairons, Villers, Tilly, Récourt-le-Creux, Rambluzin-Benoite-Vaux, Senoncourt et Dugny.

> Codecom Etain: Collecte des ordures ménagères : des changements
A compter du 1er janvier 2018, les communes collectées en ordures ménagères habituellement le lundi, le seront le MARDI, celles collectées le jeudi, le seront le VENDREDI.
(aucun changement pour la commune d'Etain pour les ordures ménagères)
En ce qui concerne la collecte du tri sélectif, celle-ci aura lieu désormais le VENDREDI.
Sortir vos sacs la veille au soir.
Les zones en semaine paire ou impaire ne changent pas.

> Codecom Void / Commercy / Vaucouleurs: Gestion des déchets: Pour les secteurs de Vaucouleurs et Void, les tarifs 2017 ne changeront pas. Pour le secteur de Commercy, le nombre de levées du bac ou de dépôts en bornes enterrées, compris dans le forfait, augmente de 3, soit 16 levées de bac et 64 dépôts dans les bores, pour les foyers jusqu’à 3 personnes. La redevance baisse de 10 € pour les personnes seules et les résidences secondaires.

> Codecom de l'Air à l'Argonne: Tous les pneus sont désormais interdits en déchèterie à compter du 1er janvier 2018. Il ne sera plus possible de les amener en déchèterie de Ville devant Belrain.

> Codecom Dmavillers/Sapincourt: À compter du 1er janvier 2018, la communauté de communes Damvillers-Spincourt change de prestataire (dans le cadre du nouveau marché) pour la collecte des ordures ménagère. Le jour de ramassage sera modifié pour quelques communes.

> Dombasle en Argonne: à compter du 1er janvier 2018, la collecte du tri sélectif évolue ; elle s’effectuera au porte-à-porte. À cet effet, des sacs jaunes ont été distribués par les employés de l’association Val de Biesme, mi-décembre, dans chaque foyer.
Le premier ramassage des recyclables s’effectuera vendredi 5 janvier. Ensuite les sacs seront ramassés devant les portes une semaine sur deux.

 

Votre Quotidien:

> Poste: Le prix de la Lettre verte (J+2) passera de 0,73 € à 0,80 € tandis que le timbre rouge, réservé aux courriers distribués J+1, passera de 0,85 € à 0,95 €. Soit une hausse de 9,6 % pour le premier et 11,8 % pour le second. Pourtant, mi-octobre, l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) n'avait autorisé La Poste à augmenter ses tarifs que de 5 %, au maximum

> Les prix de certains paquets de cigarettes, comme Camel et Winston, baisseront de 20 centimes le 2 janvier à la suite d'ajustements des fabricants.
Une hausse de 1,10 euro est prévue en mars par le gouvernement.

> Les tarifs sociaux de l'électricité et du gaz sont remplacés par le chèque énergie. Il devrait aider 4 millions de ménages en situation de précarité à payer leurs factures.
D'un montant moyen de 150 euros en moyenne en 2018, il sera versé au printemps.

>  Les tarifs réglementés du gaz, appliqués par Engie à plusieurs millions de clients en France, augmenteront en moyenne de 6,9 % au 1er janvier, du fait notamment de la hausse de la taxe carbone. Dans le détail, cette hausse sera de 2,4 % pour les consommateurs utilisant le gaz pour se chauffer, de 0,7 % pour le gaz utilisé lors d’une cuisson et de 1,4 % pour un double usage cuisson et eau chaude.

> La taxe soda instaurée en 2013, a pour objectif de lutter contre l'obésité. Elle variera en fonction du taux de sucre dans les boissons. Aucune taxe ne sera appliquée à ce titre pour les boissons contenant moins de 5 g de sucre pour 100g. Elle s'élèvera en revanche à 2,48 centimes par canette contenant jusqu'à 8 g de sucre, à 4,96 centimes entre 8 et 10 g, et à 7,44 centimes au-delà de 10 g.

> Free Mobile envoie actuellement un mail pour annoncer de nouvelles conditions générales d’abonnement et une nouvelle brochure tarifaire qui seront appliqués à compter du 1er janvier 2018. Vous pouvez découvrir la brochure tarifaire à l’adresse suivante https://mobile.free.fr/docs/tarifs_01012018.pdf
Les modifications de la brochure tarifaire portent principalement sur les tarifs de communications depuis l’étranger et l’Outre-Mer.
Intérêts de retard en cas de défaut de paiement : application, pour les professionnels uniquement, d’un taux égal à trois fois le taux d’intérêt légal calculé sur le montant des sommes dues TTC à compter du 1er jour de retard suivant la date limite de paiement portée sur la facture et d’une indemnité forfaitaire pour frais de recouvrement de 40€.
Rejet de prélèvement : application de 7€ en cas de rejet de prélèvement constaté sur 3 factures distinctes sur une période glissante de six mois consécutifs. Ce montant de 7€ s’applique sur la prochaine facture.
SIM : 10€ pour toute souscription.
Free précise que cette nouvelle brochure tarifaire et ces nouvelles CGA vous seront applicables à compter du 1er février 2018. Les baisses de tarifs s’appliqueront dès le 1er janvier 2018.

> Une nouveauté. Les personnes décédées atteintes du sida ou d'une hépatite virale pourront recevoir, à l'issue de leur décès, des soins funéraires. Ces derniers visent à la conservation des corps.
 Les soins funéraires demeurent interdits pour les individus morts à cause de la rage, du choléra, de la peste, de fièvres hémorragiques virales graves et contagieuses, de syndrome respiratoire aigu sévère et de la maladie de Cretzfeld-Jakob.

> WhatsApp ne fonctionnera plus sur plusieurs (anciens) téléphones
La société spécialisée dans la messagerie instantanée a annoncé qu'elle ne fonctionnera plus sur certains modèles de téléphones à partir du 1e janvier 2018, afin de mieux se développer sur les plateformes les plus utilisées.

> Les publicités deviennent interdites avant, pendant et après les émissions destinées aux enfants de moins de douze ans sur les chaînes du service public. Une mesure votée au nom de la lutte contre l’obésité infantile.

> Les plafonds de ressources utilisées pour calculer le montant des allocations familiales et d’autres prestations (complément familial, prestation d’accueil du jeune enfant, allocation de rentrée scolaire) sont revalorisés de 0,2%.