Covid-19 - État d'urgence sanitaire : informations pour le département de la Meuse


Covid-19 - État d'urgence sanitaire : informations pour le département de la Meuse

Le 21 Octobre 2020 à 14h45 - Mis à jour le 22 Octobre à  20h35

La Préfecture prend des nouvelles mesures face à l'épidémie de COVID19

> Dans l'ensemble du département de la Meuse, jusqu'au 16 novembre inclus, les brocantes non professionnelles, les vide maisons et les vide greniers sont interdits.

> Dans l'ensemble du département de la Meuse, jusqu'au 16 novembre inclus, le porte à porte est interdit à l'occasion des festivités d'Halloween.

--------------------------------------------------------------------------------------------

L’ensemble du territoire national est placé en état d’urgence sanitaire.

Le département de la Meuse se voit donc appliquer des mesures restrictives même s’il n’est pas concerné par le couvre-feu mis en place dans la région Ile-de-France ainsi que dans les métropoles de Lille, Lyon, Aix-Marseille, Grenoble, Toulouse, Montpellier, Saint-Etienne et Rouen.

Port du masque obligatoire

Dans l’ensemble du département de la Meuse, en plus des lieux où le port du masque est rendu obligatoire par le décret n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 relatif aux mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de la Covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, jusqu’au 16 novembre inclus, le port du masque est obligatoire pour les personnes de 11 ans et plus :

- sur le périmètre des marchés non couverts, des brocantes professionnelles et des fêtes foraines, défini par le maire de la commune. Cela induit l’interdiction des buvettes, assises ou debout, ne permettant pas le port du masque en continu ;
- cinquante mètres autour des établissements scolaires (entrées et sorties) et leurs emprises (parking et dépendances) ;
- au sein des zones commerciales (parking et dépendances) ;
- autour des entrées et des sorties des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et des établissements d’hébergement pour personnes âgées (EHPA) non dépendantes et sur les dépendances de ces établissements (parc, chemin de promenade, parking attenant) ;

Le port du masque n’est pas applicable aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus.

Interdiction des rassemblements, réunions ou activités de plus de 6 personnes sur la voie publique ou dans lieu ouvert au public.

Les rassemblements, réunions ou activité mettant en présence de manière simultanée plus de 6 personnes sont interdits sauf :
> Les rassemblements, réunions ou activités à caractère professionnel ;
> Les services de transport de voyageurs ;
> Les établissements recevant du public dans lesquels l'accueil du public n'est pas interdit en application du décret n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire ;
> Les cérémonies funéraires organisées hors des établissements mentionnés au 3° ;
> Les visites guidées organisées par des personnes titulaires d'une carte professionnelle.

Aucun événement réunissant plus de 5 000 personnes ne peut se dérouler sur le territoire de la République.
Toutefois, le préfet de département peut accorder à titre exceptionnel des dérogations, après analyse des facteurs de risques.

Interdiction de tout événement festif dans les établissements recevant du public (ERP) de type L ou de type CTS.

Tout événement festif ou pendant lesquels le port du masque ne peut être assuré de manière continue comme les mariages, les anniversaires ou les soirées étudiantes qui se tiennent dans les établissements de type L (salles des fêtes ou polyvalentes, etc.) ou de type CTS (chapiteaux, tentes et structures) sont interdits.
En revanche, sont autorisés :
- les rassemblements, réunions ou activitésau cours desquels le port du masque est assuré de manière continue ;
- les activités physiques ou sportives ;
- les activités associatives et artistiques (activités artistiques, structures associatives, etc.) ;
- les activités administratives (réunions d'élus, etc.).

Conditions :
Lors de ces activités, il conviendra d'observer les mesures suivantes :
- places assises obligatoires ;
- distance d’un siège entre deux personnes ou groupes de moins de 6 personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble.

Pour la pratique d'activités physiques et sportives, une distanciation physique de deux mètres doit être observée sauf lorsque, par sa nature même l'activité ne le permet pas. Pour la pratique d'activité artistique, la distanciation physique n'a pas être observée.
- port du masque obligatoire sauf pour la pratique d’activité sportive ou artistique ;
- accès aux espaces permettant des regroupements interdit, sauf s'ils sont aménagés de manière à garantir le respect des dispositions de l'article 1er du décret n°2020-1262.

Renforcement de la distanciation sociale dans les établissements recevant du public (ERP)

Dans les établissements recevant du public avec espaces debout et circulants (les centres commerciaux, les foires-expositions et les salons à caractère temporaire, les musées, etc.) :
> le nombre de personnes est limité sur la base d’une règle d’une surface de 4m2 par personne.

Dans les établissements recevant du public avec places assises :
– s’il s’agit d’un ERP clos (salles de conférences, de réunions, salles de spectacles, de cinémas ou à usage multiple, dans les chapiteaux, les tentes et structures, les établissements sportifs couverts, etc.)
– s’il s’agit d’un ERP de plein air (stades, etc.)

Conditions
- places assises obligatoires ;
- distance d’un siège entre deux personnes ou groupes de moins de 6 personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble;
Pour la pratique d'activités physiques et sportives, une distanciation physique de deux mètres doit être observée sauf lorsque, par sa nature même l'activité ne le permet pas. Pour la pratique d'activité artistique, la distanciation physique n'a pas être observée.
- port du masque obligatoire sauf pour la pratique d’activité sportive ;
- accès aux espaces permettant des regroupements interdit, sauf s'ils sont aménagés de manière à garantir le respect des dispositions de l'article 1er du décret n°2020-1262.

Pour les sportifs :
- port du masque non obligatoire ;
- distance de deux mètres sauf lorsque la nature de l'activité ne le permet pas ;

Concernant les restaurants et débits de boissons, de façon particulière :
1° Les personnes accueillies ont une place assise ;
2° Une même table ne peut regrouper que des personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble, dans la limite de six personnes ;
3° Une distance minimale d'un mètre est garantie entre les chaises occupées par chaque personne, sauf si une paroi fixe ou amovible assure une séparation physique. Cette règle de distance ne s'applique pas aux groupes, dans la limite de six personnes, venant ensemble ou ayant réservé ensemble ;
4° La capacité maximale d'accueil de l'établissement est affichée et visible depuis la voie publique.

Concernant les lieux de culte, de façon particulière :
Les personnes appartenant à un même foyer ou venant ensemble dans la limite de six personnes ne sont pas tenues de respecter une distanciation physique d'un mètre entre elles dans ces établissements.
Toute personne de onze ans ou plus qui accède ou demeure dans ces établissements porte un masque de protection.
L'obligation du port du masque ne fait pas obstacle à ce que celui-ci soit momentanément retiré pour l'accomplissement des rites qui le nécessitent.



 Toutes les informations : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus 

(Prefecture)