Déconfinement: Transports, écoles, rassemblements, les commerces....Les annonces du Premier Ministre Edouard Philippe


Le 28 avril 2020 à 17h20 

Le Premier ministre Édouard Philippe à présenter devant 75 députés de l'Assemblée nationale ce mardi 28 avril 2020, la stratégie Nationale de déconfinement.

Le Premier ministre à annonce que trois critères seront étudiés le 7 mai pour déterminer dans quel département "la circulation du virus reste active", "les capacités hospitalières en réanimation restent tendues" et "le système local de tests et de détection des cas contacts ne soit pas suffisamment prêt".
Un déconfinement qui sera donc différencié le 11 mai entre les départements "vert", où il sera appliqué largement, et "rouge", où il prendra une forme plus stricte, par rapport a ces 3 critères, a annoncé Édouard Philippe.
Chaque soir à partir de ce jeudi, il sera possible de voir sur une carte les couleurs verts ou rouge pour chaque département.
Le Premier ministre qui met par ailleurs en garde contre "le risque de l'écroulement" de l'économie sans déconfinement.

Un déconfinement très progressif en 2 phases, l'une le 11 mai et l'autre le 2 juin.
Dans le domaine de l'éducation, les élèves de maternelles et élémentaires reprendrons le chemin de l'école sur la base du volontariat à partir du 11 mai. Le port du masque sera obligatoire uniquement pour les personnels des écoles, des masques pédiatriques pour certains élèves qui présenteraient des symptômes.
Sur les collèges une réouverture uniquement en fonction de l'évolution de l'épidémie par département le 18 mai pour les 6e et 5e.
Une décision sera prise à la fin du mois de mai sur une possible réouverture des lycées pour le mois de juin.
Des mesures d'hygiène stricte dans les établissements scolaires avec une mis à disposition de gel hydroalcoolique.
Pas plus de 15 élèves par classes
Le port du masque sera obligatoire les collégiens.
Le port du masque sera obligatoire dans les transports scolaires à partir des élèves qui sont scolarisés en collèges et pour les chauffeurs. Un siège sur 2 dans les transports.
L'enseignement à distance se poursuivra pour de bon nombre d'élèves après le 11 mai.

Sur les Crèches : Le Premier ministre a annoncé sa réouverture à partir du 11 mai. Un accueil de 10 enfants maximum. Plusieurs groupes de 10 enfants sont possibles si les conditions le permettent (matériel et humain).
Les personnes mono-parentales ou qui ont une impossibilité de télétravail pourraient être prioritaire.
Le masque sera obligatoire pour le personnel.

Le Premier ministre prône et encourage l'établissement d'horaire décalé en cas impossibilité de télétravailler pour éviter des pics de fréquentation dans les transports urbains.
33 guides sur les règles sanitaires ont été élaborer, prochainement d'autres seront élaborés soit un total de 60 guides qui seront prêts pour le 11 mai.
Le port de masque sera obligatoire quand la distanciation n'est pas garantie.
Le Premier ministre a également invité les entreprises "à veiller à équiper leurs salariés" avec des masques, et les particuliers "à se confectionner eux-mêmes des masques"
À noter que le dispositif de l'activité partielle est maintenu jusqu'au 01er juin puis ce dispositif sera réadapté.

Édouard Philippe annonce la réouverture progressive à partir du 11 mai des commerces avec des conditions strictes et un nombre limiter. Le Port du masque recommandé pour le personnel et les clients si la distanciation est impossible.
Possibilité pour un commerçant de rendre obligatoire le port du masque au sein de son commerce.
Possibilité sur décision du préfet maintenait fermés les centres commerciaux de plus de 40.000 m².
Les marchés seront en général autorisés sauf si les conditions strictes ne sont pas réunies.
Les cafés et restaurent reste fermé. Une décision sera prise à la fin du mois pour savoir s'ils pourront rouvrir après le 02 juin 2020.

Sur les Transports, 2 séries de décisions à partir du 11 mai.
Remonter au maximum l'offre de transport avec une Concertation entre les autorités et les gestionnaires de Transports. Le Premier ministre prévient que 3 semaines difficiles ses profils
Le Port du masque sera obligatoire dans les transports. Des dispositifs avec des marquages aux sols devront être mis en place. Un siège sur 2 dans les transports.
Il ne sera plus nécessaire de remplir une attestation pour se déplacer. Uniquement obligatoire pour un déplacement supérieur à 100 km autour du domicile.
Les déplacements interdépartementaux ou interrégionaux seront réduits "aux seuls motifs professionnels ou familiaux impérieux, pour des raisons évidentes de limitation de la circulation du virus".
Il sera obligatoire pour les gestionnaires de transports de mettre en place un système de réservation pour tous les trains pour un déplacement supérieur à 100 km.

Les rassemblements supérieurs à 10 personnes à partir du 11 mai seront interdits.
Le Premier ministre demande aux plus de 65 ans de continuer à limiter leurs contacts et sorties.
Pas de sport collectif ou dans des lieux couverts (gymnase par exemple)
Parc et jardin ouvert dans les départements où le virus circule par ou peu.
Les plages resteront interdites au moins jusqu'au 02 juin au moins.

Les médiathèques, bibliothèques et petits musées pourront rouvrir leurs portes dès le 11 mai "parce qu'ils peuvent fonctionner plus facilement en respectant les règles sanitaires".
Les grands musées, les cinémas, les salles de concerts et les théâtres resteront fermés après le 11 mai et tout évènement de plus de 5.000 participants sont interdit jusqu'en septembre
Pas d'ouverture pour les cinémas, salle des fêtes, polyvalente avant au moins le 02 juin 2020.
Les lieux de culte restent ouverts mais pas de cérémonie avant au moins le 02 juin 2020. Les cimetières seront à nouveau rouverts à partir du 11 mai.
Les mariages sont reportés sauf en cas d'urgence.

Le gouvernement compte faire tester massivement les personnes présentant des symptômes du covid19 et installer des "brigades" dans chaque département pour identifier leurs contacts, pour inviter à s'isoler toutes les personnes positives, a annoncé Édouard Philippe
Le Premier ministre a réaffirmé son objectif de disposer de 700.000 tests par semaine à partir du 11 mai.

Sur le projet du traçage des données mobiles Stop Covid, le Premier ministre annonce un débat et un vote sur le sujet mais pas dans l'immédiat car l'application n'est pas prête.

Il faudra attendre quelques jours (le 07 mai) pour savoir si le département de la Meuse est concernés par un déconfinement plus strict ou pas en raison de l'évolution de l'épidémie.

(Photo: AFP)