Les modalités du déconfinement


Le 07 Mai 2020 à 18h30 

Edouard Philippe, Premier Ministre et plusieurs ministres ont présenté aujourd'hui le Plan de déconfinement qui sera applicable à partir du 11 Mai en France. Sans surprise le département de la Meuse est en rouge.

Santé:
Le ministre de la santé à rappeler les symptômes de la maladie et en particulier la procédure d'isolement qui durera de 8 à 10 jours après un test positif mais aussi des mesures d'hygiène stricte doivent d'être respecté.
Pour un cas contact : Il sera directement contacté par l'assurance-maladie ou l'ARS. Il faudra restez à la maison en isolement avec prise de températures régulières, évitez les contacts et une possibilité d'arrêt de travail en cas d'impossibilité de télétravail.
7 jours après le dernier contact, il y aura un test. Si celui-ci est négatif, l'isolement durera 7 jours mais pourra être allégé.
L'isolement sera possible dans un hôtel.
100 millions de masques à destination des soignants, personnes malades... à partir de la semaine du 11 mai.
Les petits enfants pourront revenir revoir leur grand-parent mais avec des mesures de distanciation physique.
EPHAD: Pas d'assouplissement ; aucun changement par rapport à aujourd'hui pour les visites. 475 millions d'euros de crédit supplémentaire. Tous les personnels d'EPHAD quelques soit leur statut recevra une prime de 1500 euros dans les 33 départements les plus touchés et 1000 euros ailleurs.
Une prime dans les prochaines semaines et défiscalisé. Une prime est prévue pour les "établissements chargés du handicap", précise le ministre.
Une prime sera mis en place pour la médico-sociale dans les prochaines semaines.

Écoles :

Entre 87 et 90% des écoles ont préparé leurs établissements pour la semaine prochaine.
Une bonne partie des écoles rouvrira à partir du 12 mai. Environ 1 million d'élèves et 130 000 enseignants en France.
Le reste, enseignement à distance.
Pas de réouverture des collèges prévus en Meuse.

Dans les transports:
Offre de transport de proximité : 50% de la capacité habituelle assurée à partir du 11 Mai et normal d'ici début juin
Les déplacements inter régionaux seront très limités, offre réduite. Objectif : 07% actuellement à 20 ou 30% voire 40% pour les TGV. Réservation obligatoire. 50 % de la capacité d'un train sera occupé.
Régulation des entrées voire fermeture de certaines gares ou station en cas de surfréquentation avec l'aide des forces de l'ordre.
Le covoiturage et les modalités alternatives sont encouragés.
Le port du masque sera obligatoire à partir de l'âge de 11 ans dans les transports. Disposition des masques dans les prochains jours dans les gares.
135 euros en cas du non-port de masque dans les transports, gares et stations.
Gel hydroalcoolique, condamnation de siège et marquage aux soles seront mis en place dans les gares.
Désinfections des bus au moins une fois par jour.
Plus besoins d'attestation à partir de lundi.
Transport public : Des agents assermentés pourront sanctionner et 20 000 gendarmes et policiers pourront verbaliser et prêter mains fortes.
Confirmation de la limitation de déplacement au-delà des 100 km à vol d'oiseau à partir du domicile cependant cette limite ne s'applique pas à l'intérieur du département. Déplacements au-delà de 100 km avec une attestation pour motif familial impérieux et du travail.
Il faudra aussi avoir un justificatif de domicile y compris pour les déplacements inférieurs à 100 km.
Des contrôles seront mis en place.

Sur la vie quotidenne:
Réouverture des lieux culturels de proximité (Petit musée, médiathèques...) avec des systèmes de régulation possible.
Pratique sportive individuelle autorisée 10 personnes maximum sinon les équipements sportifs (gymnases...) resterons fermés.
Un nouveau seuil à partir du 2 juin pourrait être mis en place.
Aucun événement de plus de 5 000 personnes ne pourra avoir lieu jusqu'en septembre
Sur les Plages et Lac, la règle générale reste la fermeture mais le préfet pourra autoriser en cas de mise en place de mesures par les maires de la réouverture des plages.
Les Parcs et jardins resterons fermés dans les départements en rouge (comme la Meuse)
Reprise éventuel des cérémonies religieuses à la fin du mois. À confirmé.
Sur les Frontières : Pas de changement dans l'immédiat jusqu'au 15 juin. Pour les Transfrontalier il sera possible de franchir la frontière pour des motifs de garde d'enfants, travail et économique impérieux (travail saisonnier). Les frontières restent Fermée au delas de l'Europe.

Sur l'économie et le travail.
Le télétravail doit être privilégié au maximum. Le travail à horaires décalés est aussi encouragé pour éviter une saturation dans les transports.
Un guide dans les 24h pour accompagner les entreprises pour le télétravail.
Les Centres de formation d'apprentis et continu : Ouverture progressive dès les semaines prochaines (avec un guide métiers spécifiques) .
Tous les commerces (Salon de coiffure, fleuriste, libraire, magasins de vêtements ...) rouvrirons à partir du 11 mai sauf Bar, restaurant, café...
Une réouverture des restaurants, Bar et café pourrait être envisagé pour début juin
Ce sont 400 000 entreprises qui vont rouvrir.
Pour les Centres commerciaux de plus 40 000m², ouverture avec l'accord du préfet sauf en Île-de-France.
Accélérer la reprise pour les travaux publics. Avec une reprise total pour la fin du mois espérer.
Le Fonds de solidarité sera maintenu jusqu'à fin mai
La charge sociale patronale, seront supprimées pour tous les secteurs qui ont eu une fermeture administrative durant les 3 derniers mois.

(Photo: Ministère de la Santé)