Sécheresse en Meuse : franchissement du seuil d’alerte - Des restrictions d’usage de l’eau s’imposent

Sécheresse en Meuse : franchissement du seuil d’alerte - Des restrictions d’usage de l’eau s’imposent

À l’issue de l’observatoire de la sécheresse en Meuse,la préfète de la Meuse a décidé de prendre un arrêté limitant provisoirement certains usages de l’eau dans l’ensemble du département.

 

(Image /)

* Le 06 Août 2018: L’observatoire de la sécheresse en Meuse s’est réuni le 02 août 2018 pour faire le point sur la situation des cours d’eau, des nappes et des prévisions météorologiques.

Le temps sec et les températures élevées observés depuis plus d’un mois entraînent une chute des niveaux dans les cours d’eau. Même si à ce jour, le niveau des nappes phréatiques n’est pas inquiétant.

Ces conditions devraient perdurer, car les tendances excluent le retour d’un épisode pluvieux significatif et durable.

À l’issue de l’observatoire de la sécheresse en Meuse, après avoir recueilli l’avis des services de l’État, de Météo-France, des collectivités territoriales, des représentants des usagers de l’eau (profession agricole, pêcheurs…), la préfète de la Meuse a décidé de prendre un arrêté limitant provisoirement certains usages de l’eau dans l’ensemble du département.

Les limitations d’usage associées sont les suivantes :

 

1) Consommation des particuliers et des collectivités

- Remplissage des piscines : interdiction sauf si chantier en cours (hors piscines publiques, piscines d’établissements recevant du public et piscines d’hôtel).
- Lavage des véhicules : L’utilisation de l’eau hors des stations professionnelles pour le lavage des véhicules est interdit, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou technique (bétonnière…) et pour les organismes liés à la sécurité.
- Lavage des voies et trottoirs ; nettoyage des terrasses et façades : limitation au strict nécessaire
- Arrosage des pelouses et espaces verts publics ou privés et des terrains de sport : interdiction horaire de 10h à 19h
- Arrosage des jardins potagers : interdiction horaire de 10h à 19h
- Alimentation des fontaines publiques : interdiction pour les fontaines en circuit ouvert dans la mesure du
possible
- Remplissage des plans d’eau : interdiction, excepté pour les activités commerciales

 

2) Consommations pour des usages industriels, agricoles et commerciaux

 

- Irrigation agricole (grandes cultures et prairies) : interdiction horaire de 11h à 18h
- Maraîchage, pépiniéristes pépinières sauf irrigation localisée (type goutte à goutte) : interdiction horaire de 11h à 18h 
- Arrosage des golfs : interdiction horaire de 11h à 18h
- Industries, commerces hors ICPE : limitation de la consommation d'eau au strict nécessaire
- ICPE : doivent se conformer à leur arrêté d’autorisation

Il est rappelé que le non-respect des interdictions constitue une infraction passible d’une contravention de 5ᵉ classe (amende maximum de 1 500 €).

Les limitations d’usage telles que décrites ci-dessus s’appliqueront à partir du 06 août 2018. Les limitations seront susceptibles d’être modifiées par un nouvel arrêté préfectoral dès lors que les conditions hydrologiques des cours d’eau et des nappes souterraines le nécessiteraient.

L’observatoire de la sécheresse en Meuse se réunira à nouveau le vendredi 17 août 2018. 

Rappel: Pour chaque seuil, des mesures particulières sont préconisées :

- vigilance : sensibilisation de la population
- alerte : quelques limitations d’usage de l’eau
- alerte renforcée : des limitations supplémentaires voire suspensions d’usage de l’eau
- crise : arrêt de prélèvements sauf besoins essentiels.

Les arrêtés sont consultables ici 

 

Quelques gestes économes pour l'eau : retrouvez la brochure de l'ADEME.