Santé en Grand Est: Monsieur Puzo président de l'entreprise Axon Cable

-Nous recevons aujourd’hui Monsieur Puzo président de l'entreprise Axon Cable dont le siège social est à Montmirail .

C'est sur le thème de la santé au travail que nous vous avons invité puisque vous êtes la première entreprise à avoir mis en place en interne un service de prévention et de santé au travail ; c'est dire à quel point la santé et le bien-être de vos salariés est une priorité dans votre entreprise.

- Pour celles et ceux qui ne vous connaissent pas, pourriez-vous Monsieur Puzo, nous faire une présentation rapide de votre entreprise ?

La société Axon Cable fabrique du câble très technique : nous câblons toutes les caméras des ROVERS américains qui sont sur Mars, nous câblons le cœur artificiel CARMAT, nous câblons les commandes de vol de l'Airbus 350 .

Le siège social est effectivement à Montmirail dans la Marne et nous avons une vingtaine de filiales dans des pays très industrialisés des États Unis à la Chine.

C’est une entreprise qui existe depuis 1965 et que je dirige depuis 1980.

- Peut-être donner quelques chiffres en termes de salariés ?

Mondialement nous sommes 2500, dont 1000 en France dans 3 filiales :une à Quimper, une à Villers le Lac près de la Suisse mais la principale est la maison mère à Montmirail avec 800 salariés et l’essentiel des ingénieurs et des chercheurs.

La loi du 2 août 2021 prévoit le renforcement de la prévention santé ou

travail, pourriez-vous nous en préciser les grands principes ?

C'est une loi sensationnelle, déjà par son titre « Renforcer la prévention en entreprise et décloisonner la santé au travail et la santé publique »

Ensuite, si on regarde les divers articles, elle impose une médecine du travail digitale numérique ; le document unique d'évaluation des risques professionnels doit être digital et gardé pendant au moins 40 ans, le dossier médical en santé au travail doit être digital

et interopérable avec les dossiers médicaux de soins. Grâce à cette loi, la France peut faire la meilleure médecine du travail au monde et c'est ce qui m’a attiré pour lancer mon projet .

-C’est dans ce cadre précis que vous avez mis en place le dispositif Hygie prévention en 2022 ; pouvez vous nous le présenter ainsi que les bénéfices pour l'entreprise et les salariés ?

Hygie est le nom de la déesse grecque de la santé et de la prévention, donc ça n'a pas été choisi au hasard.

Il fallait que j'embauche des médecins et des infirmiers-es;on craignait beaucoup, quand j'ai demandé l'autorisation de mettre en place ce service, que je débauche dans les services existant qui sont déjà en pénurie ; je n'ai débauché personne, je n'ai embauché que de jeunes retraités très expérimentés à temps partiel modulé (en fonction de nos besoins et de leurs libertés).

Ce sont quatre médecins, trois infirmières, un ophtalmologue, un cardiologue et

une patiente référente en cancer donc une très belle équipe à temps très partiel, un

peu surdimensionnée pour nos 800 salariés , mais au moins tous nos salariés peuvent passer une visite médicale tous les ans.

Vous avez également développé un logiciel de gestion des visites médicales

ça se passe comment?

On a une grosse équipe informatique chez Axon, et nous avons des docteurs es sciences en Informatique de santé ; ils ont développé un logiciel de gestion des visites médicales.

Un logiciel de visite médicale doit protéger la confidentialité des informations ; toutes les informations que le médecin du travail ou l'infirmière rentrent sont cryptées et ne sont visibles que par le salarié ou le médecin qui le traite.

La santé au travail reste pour la Région Grand Est un axe prioritaire, comment vous apporte-t-elle son soutien?

La région Grand Est apporte un soutien sur nombre de projets industriels que nous menons mais notamment en santé ; elle nous a aidés dans la phase agrément pour accélérer la procédure et aidés à faire connaître Hygie prévention en faisant venir la ministre de la santé le 28 avril de cette année, ce qui a fait une très belle couverture médiatique de ce que nous entreprenons en santé au travail.

Nous vous remercions Monsieur Puzo.

Cette émission a été réalisée par les radios de la FRACA avec le soutien de la Région Grand Est