Covid-19 - Meuse: Un taux d'incidence en légère baisse mais une tension à l'hôpital encore importante


Covid-19 - Meuse: Un taux d'incidence en légère baisse mais une tension à l'hôpital encore importante.

Le 09 Avril 2021 à 13h41 - 

Madame le Préfet, Pascale Trimbach, avec Cedric Cablanc, délégué territorial de l'ARS et Thierry Dickelé, directeur académique des services de l’Education Nationale ont effectué par audioconférence ce vendredi, un point sur l’épidémie et les mesures en vigueur.


Point sur la situation épidémique en Meuse.
À ce jour le taux d’incidence pour la population générale de la Meuse, est de 291 (au lieu de 369, la semaine dernière) pour un taux de positivité de 6,5%. Pour les 65 ans et plus, le taux d’incidence est de 198 (au lieu de 263 la semaine dernière) pour un taux de positivité de 8%. Il est observé une diminution (malgré toujours un taux élevé) du taux d'incidence cependant l’influence du week-end de Pâques (3 au 5 avril 2021) sur l’activité des laboratoires est à prendre en compte dans l’interprétation des taux d’incidence, il faudra attendre la semaine prochaine pour confirmer cette tendance à la baisse. "Il faut tenir compte des points positifs pour continuer à avancer et demander des efforts à la population" indique Mme le Préfet. Les autorités restent prudentes.

La circulation du virus et des variants reste importante. Mme le préfet appelle à la plus grande prudence. Il convient de rester prudent et de poursuivre la vigilance et les gestes barrière qui reste les meilleurs remparts contre le virus. 
Au 07 Avril, 55 personnes sont hospitalisées, 03 personnes en unité de soins continus, 06 personnes en soins de suite et réadaptation et 07 personnes en réanimation en Meuse. Soit 60/70% des capacités de réanimation à Verdun (covid et non covid). Il y a eu 343 décès du covid en centres sanitaires (Hôpital), dont 11 cette semaine, et 128 en établissements médicaux sociaux depuis le début de l'épidémie. Le département est très touché. Un meusien sur 500 est décédés de l'épidémie en Meuse.
La tension hospitalière reste très forte, d'autant qu'une personne positive à au moins 3 cas contacts. L'inquiétude demeur sur les variants :
> La circulation des variants représente 83% des contaminations. Il est constaté que les variant contamine un public plus jeune avec des formes plus graves, y compris sur des populations jeunes par forcément porteuses de comorbidités. 
Selon Cédric Cablanc, "il est trop tôt pour dire que le pic est passé, on le saura dans une quinzaine de jours". Les autorités sont très vigilantes sur les tests et encouragent la population, au moindre doute de se faire tester et d’appliquer les gestes barrières de manière stricte. Les autorités appellent à éviter les réunions de famille et d'intensifier nos gestes barrières. Cette situation n'empêche pas les fermetures de classes. Au 08 Avril, 08 classes du département ont dû fermer même si les classes sont en distanciel, cela correspond aux résultats des tests effectués avant la Mis en place de l'école à la maison. À partir du 26 avril la campagne de tests dans les établissements scolaires va reprendre avec une école par jour. A partir du 3 Mai, en plus d'une école par jour, cela sera la reprise de la campagne des tests en collèges et lycées. Des tests toujours sur la base du volontariat. D'autre part l'accueil des enfants du personnels "prioritaires" (Soignants, Pompiers, police, administration....) sont accueillies dans les établissements scolaires, quand cela n'est pas possible faute de personnel au sein de l'établissement scolaire alors l'enfant est dans un autre établissement au plus près de son domicile. Cela représente 2,5 fois plus d'élèves accueillies à la même période que l'année dernière lors du confinement, nécessitant donc l'ouverture de la plupart des écoles. Proche des capacités maximales. Concernant les crèches la plupart sont fermées sauf pour le personnel prioritaire. Inscription pour le personnel prioritaire: Cliquez ici .

La vaccination.
 Outre le respect des gestes barrières, il y a eu 27 134 personnes ayant bénéficié d’au moins une dose de vaccin (au 07 avril 2021) soit 14,9% de la population. 90% des plus de 75 ans sont déjà vacciné. La campagne de vaccination se poursuit et s'intensifie en Meuse, en raison notamment de l'arrivée de doses hebdomadaires supplémentaires et de l'arrivée prochaine des vaccins Johnson & Johnson fin avril/début mai en quantité cependant limitée.
Le nombre de rendez-vous vont augmenter pour les prochaines semaines car le département va recevoir plus de doses. D'autre part "un vaccibus" va se mettre en place, une unité mobile permettant aux personnes ne pouvant pas se déplacer de se faire vacciner avec la collaboration des pompiers. 

Mobilisation du SDIS 55 (les pompiers) ce dimanche ou le centre de secours de Bar Le Duc sera transformé en centre de vaccination. Notons que le centre de vaccination de Bar Le Duc actuellement à la salle Dumas sera déplacé dès ce lundi, pour plus de capacités, au gymnase Beugnot.


Contrôles
Madame le Préfet indique que le respect du port du masque est ben respecté. Depuis le 2 janvier, 1 500 verbalisations (dont 1000 pendant le week end de Pâques) pour non-respect des règles sanitaires (couvre-feu, port du masque, Contrôle sur ouverture de certains lieux de restauration réservé aux ouvriers des travaux publics et routiers…)
. Un peu plus de verbalisation dans le secteur de Verdun que dans celui de Bar Le Duc.

(Conférence de Presse )