Extension du pass sanitaire


Extension du pass sanitaire

Le 21 Juillet 2021 à 16h13 - 

Extension du pass sanitaire à partir du 21 juillet dans les lieux de cultures et de loisirs. A partir de début août dans les restaurants, les cafés, centres commerciaux....


A partir du 21 juillet, le pass sanitaire ainsi qu’une pièce d’identité devront être présentés pour l'accès aux établissements, lieux et évènements suivants, lorsqu'ils accueillent un nombre de visiteurs, spectateurs, clients ou passagers au moins égal à 50 personnes :

> 1. Les établissements mentionnés ci-dessous, pour les activités culturelles, sportives, ludiques ou festives et les foires ou salons professionnels qu'ils accueillent :

-les salles d'auditions, de conférences, de projection, de réunions, de spectacles ou à usages multiples, relevant du type L ;
-les chapiteaux, tentes et structures, relevant du type CTS ;
-les établissements relevant du type R (enseignement artistique, de formation, centre de loisirs etc.), lorsqu'ils accueillent des spectateurs extérieurs ;
-les salles de jeux et salles de danse, relevant du type P, ainsi que les restaurants et débits de boisson pour les activités de danse ;
-les établissements à vocation commerciale destinés à des expositions, des foires-expositions ou des salons ayant un caractère temporaire, relevant du type T ;
-les établissements de plein air, relevant du type PA ;
-les établissements sportifs couverts, relevant du type X (exemple Piscine);
-les établissements de culte, relevant du type V, pour les événements ne présentant pas un caractère cultuel ;
-les musées et salles destinées à recevoir des expositions à vocation culturelle ayant un caractère temporaire, relevant du type Y, sauf pour les personnes accédant à ces établissements pour des motifs professionnels ou à des fins de recherche ;
-les bibliothèques et centres de documentation relevant du type S, à l'exception des bibliothèques universitaires et des bibliothèques spécialisées des personnes accédant à ces établissements pour des motifs professionnels ou à des fins de recherche ;

Les événements culturels, sportifs, ludiques ou festifs organisés dans l'espace public ou dans un lieu ouvert au public et susceptibles de donner lieu à un contrôle de l'accès des personnes ;

> 2. Les navires et bateaux de croisière;

> 3. Les compétitions et manifestations sportives soumises à déclaration qui ne sont pas organisées au bénéfice des sportifs professionnels ou de haut niveau, lorsque le nombre de participants est au moins égal à 50 sportifs par épreuve ;

> 4. Les fêtes foraines comptant plus de 30 stands ou attractions.

Pour les Restaurants, les cafés à partir de début Août 2021

Une extension à nouveau du pass Sanitaire est prévue dans la loi en cours d'examens au parlement. 
Début août dans les cafés, restaurants, centres commerciaux (Probablement supérieur à 20 000m2), hôpitaux (en cas de consultation, pas pour les urgences), maisons de retraite, établissements médico-sociaux, voyages en avions, trains (Les TGV, EUROSTAR) et cars pour les trajets de longue distance.

À noter que pour tenir compte de la situation spécifique de certaines catégories de personnes, l’obligation du « pass sanitaire » est repoussée au 30 août.  Il s'agit :
- des jeunes de 12 à 17 ans. La raison en est que la vaccination n’ayant été ouverte, pour cette catégorie d’âge, qu’au mois de juin, des millions de jeunes auraient été contraints d’effectuer des tests à répétition pour toutes leurs activités estivales, à partir du 21 juillet. Cet aménagement permettra, d’ici au 30 août, aux 12-17 ans d’être vaccinés.
- des salariés des lieux et établissements recevant du public. La raison en est que pour ces salariés, n’ayant pas encore reçu deux doses de vaccin devraient se faire tester presque chaque jour pour aller travailler. Précision : leur 1ère injection devra être réalisée au plus tard le 1er août. Attention : le « pass sanitaire » reste exigible pour les clients qui fréquenteront ces lieux aux dates dès les 21 juillet et 1er août 2021.
Les exploitants des événements / établissements concernés contrôleront à l’entrée le « pass » en scannant le QR Code présent sur les documents numériques ou papiers à l'aide de l'application TousAntiCovid Verif, disponible sur les stores d'applications mobiles Android et IOS, ainsi qu'un justificatif d'identité. 


A noter: Les contrôles d'identité des détenteurs du pass sanitaire ne seront pas effectués par les gérants de cafés et restaurants à préciser ce mercredi le Premier Ministre.

Le Pass Sanitaire

Trois types de preuves sont admises dans le pass sanitaire :
1. Le certificat de test négatif de moins de 48h ;
2. Le certificat de test positif datant d’au moins 15 jours et de moins de 6 mois ;
3. Le certificat de vaccination (valide dans un délai de 4 semaines après l’injection des vaccins à 1 dose et 1 semaine après l’injection de la 2ᵈᵉ dose pour les vaccins à 2 doses).
Les certificats de preuves peuvent être téléchargés dans l’application TousAntiCovid ou ici sur le site AMELI ou être présentés au format papier.

Le point sur l'épidémie en Meuse

À ce jour selon le dernier pointe de l'ARS (Agence Régionale de santé), il y a actuellement 9 personnes hospitalisées dans le département pour le Covid19.
Au 20 juillet 2021, le taux d'incidence est de 23,1 (contre 6,6 le 12 juillet) en Meuse. Un taux d'incidence qui est en hausse sur les derniers jours mais qui reste en dessous de 50 (Seuil d'alerte). Au sujet de la vaccination, au 19 juillet 2021, 99 809 personnes (54,9%) ayant bénéficié d’au moins une dose de vaccin. 83 781 de personnes (46,1%) complètement vaccinées (personnes bénéficiant de deux doses pour les vaccins requérant deux doses, d’une dose dans le cas d’une infection Covid19 antérieure, d’une dose pour les vaccins requérant une dose).

L’immunité post-vaccinale maximale est obtenue 7 jours après l’injection de la dernière dose (2ème dose pour les vaccins exigeant actuellement 2 doses ou 1ère dose pour les autres situations). Pour les vaccins à dose unique, l’immunité post-vaccinale est obtenue 28 jours àprès l’injection.

(Préfecture) (Photo: Ministère de la Santé)