Sécheresse MEUSE : Sécheresse en Meuse - Passage du bassin de la Meuse, de la Chiers et de l'Aisne Amont en alerte renforcée, des restrictions d'usages de l'eau mis en place. 


Sécheresse en Meuse - Passage du bassin de la Meuse, de la Chiers et de l'Aisne Amont en alerte renforcée, des restrictions d'usages de l'eau mis en place. 

 /.

 

Sécheresse 04 Aout 2022.png (163 KB)

(Carte des zones de restrictions au 04 Août 2022, Propluvia)

* Le 01 Août 2022: Sécheresse en Meuse: Passage du bassin de la Meuse, de la Chiers et de l'Aisne Amont en alerte renforcée.

Bien que la situation du département soit globalement moins préoccupante que celle de ses voisins, l’état des masses d’eau se dégrade et la situation de sécheresse s’installe plus précocement que lors des dernières années.
Concernant les eaux de surface, la situation est toujours préoccupante sur l’unité hydrographique de la Moselle qui a atteint le seuil d’alerte renforcée depuis deux semaines.
Désormais, les unités « Aisne amont » et « Meuse amont » ainsi que « Meuse aval et Chiers » sont aussi en alerte renforcée.
Le comité de la Ressource en eau s’est réuni aujourd’hui sous la présidence de Mme le Préfet de la Meuse. Eu égard à la situation des eaux souterraines et des eaux de surface, et de la situation des départements limitrophes, les zones hydrographiques sont classées de la manière suivante :
> Bassin de la Meuse, passage en ALERTE RENFORCEE
> Bassin de la Moselle, en ALERTE RENFORCEE
> Bassin de la Chiers, passage en ALERTE RENFORCEE
> Bassin de l'Aisne amont, passage en ALERTE RENFORCEE
> Bassin de la Saulx-Ornain, en ALERTE

Cela se traduit par de nouvelles mesures, comme : 
- Interdiction d'arroser les pelouses et massifs fleuris entre 11h et 18h pour le niveau d'alerte et interdiction total pour le niveau d'Alerte renforcée
- Interdiction d'arroser les jardins potagers entre 11h et 18h pour le niveau d'alerte et interdiction entre 09h00 et 20h00 pour le niveau d'Alerte renforcée
- Interdiction de remplissage des piscines sauf remise à niveau et premier remplissage si le chantier avait débuté avant aujourd'hui
- Interdiction du lavage des véhicules chez les particuliers à titre privé à domicile
- Interdiction de nettoyage des façades, toitures et trottoirs.

Cliquez sur les infographies ci dessous pour agrandir. 

Arrêté sécheresse 18 juillet 2022 p1.png (133 KB)

Arrêté sécheresse 18 juillet 2022 p2.png (155 KB)

Arrêté sécheresse 18 juillet 2022 p3.png (183 KB)

L’ensemble du département est soumis à des mesures de restriction, ces mesures s’appliquent si l’eau provient :
• du réseau d’alimentation en eau potable
• d’un prélèvement dans un cours d’eau
• d’un forage dans une nappe souterraine superficielle ou profonde.
Ces dispositions sont applicables à compter de la signature des arrêtés (c'est à dire à partir d'aujourd'hui 01 Août) et jusqu’au 01er Septembre 2022, sauf évolution de la situation météorologique et hydrologique conduisant à renforcer, prolonger ou abroger les mesures prises.
Les contrevenants s’exposent à la peine d’amende prévue à l’article R.216-9 du Code de l’Environnement, soit une contravention de cinquième classe pouvant aller jusqu’à 1 500 euros. 

Madame le préfet rappelle que ces mesures de restrictions nécessitent également la vigilance et le civisme de chaque usager. Il convient que l'attention de tous soit portée sur la rareté de l’eau et que les consommateurs s’engagent dans des démarches d’économie.

Pour rappel, il existe 4 niveaux de gestion de la Sécheresse : vigilance, alerte, alerte renforcée et crise.

* Le 18 Juillet 2022: Sécheresse en Meuse: Des restrictions d'usages de l'eau en Meuse mis en place.

L'absence pluviométrique et la hausse des températures impactent de manière très significative la situation hydrologique des eaux de surface. 
Bien que le niveau des eaux superficielles permette de répondre aux besoins en alimentation en eau de la population, les tensions se font de plus en plus sentir et la baisse rapide des débits des cours d’eau observée ne permet pas d’envisager une amélioration prochaine de la situation.
En conséquence, compte tenu de la situation hydrologique et météorologique et afin de préserver les ressources en eau pour les différents usages et particulièrement pour l’alimentation en eau potable, Mme le Préfet a décidé de mettre en oeuvre des mesures de restrictions surl’ensemble du département de la Meuse en plaçant la zone «Moselle» en alerte renforcée etles zones «Meuse», «Chiers», «Aisne amont» et «Saulx-Ornain» en alerte:

Cela se traduit par de nouvelles mesures, comme : 
- Interdiction d'arroser les pelouses et massifs fleuris entre 11h et 18h pour le niveau d'alerte et interdiction total pour le niveau d'Alerte renforcée
- Interdiction d'arroser les jardins potagers entre 11h et 18h pour le niveau d'alerte et interdiction entre 09h00 et 20h00 pour le niveau d'Alerte renforcée
- Interdiction de remplissage des piscines sauf remise à niveau et premier remplissage si le chantier avait débuté avant aujourd'hui
- Interdiction du lavage des véhicules chez les particuliers à titre privé à domicile
- Interdiction de nettoyage des façades, toitures et trottoirs.

Arrêté sécheresse 18 juillet 2022 p1.png (133 KB)

Arrêté sécheresse 18 juillet 2022 p2.png (155 KB)

Arrêté sécheresse 18 juillet 2022 p3.png (183 KB)

Ces interdictions s’appliquent, qu’il s’agisse d’eau provenant du réseau d’alimentation public, de prélèvements dans les cours d’eau ou leur nappe d’accompagnement ou de puits personnels.
Ces dispositions sont applicables à compter de la signature des arrêtés (c'est à dire à partir d'aujourd'hui) et jusqu’au 18 août 2022, sauf évolution de la situation météorologique et hydrologique conduisant à renforcer, prolonger ou abroger les mesures prises.
Les contrevenants s’exposent à la peine d’amende prévue à l’article R.216-9 du Code de l’Environnement, soit une contravention de cinquième classe pouvant aller jusqu’à 1 500 euros. 

Madame le préfet rappelle que ces mesures de restrictions nécessitent également la vigilance et le civisme de chaque usager. Il convient que l'attention de tous soit portée sur la rareté de l’eau et que les consommateurs s’engagent dans des démarches d’économie. La préfecture et l’ensemble des services de l’État sont mobilisés pour observer l’évolution de la situation et anticiper les risques de crise.

* Le 06 Juillet 2022: Sécheresse en meuse - Passage au niveau ALERTE de la zone "Moselle" et niveau VIGILANCE pour les 4 autres zones

Les températures estivales de la semaine passée et le déficit pluviométrique ont eu une grande incidence sur les écoulements dans les cours d'eau, avec un impact plus marqué sur le bassin de la Moselle.

Bien que le niveau des eaux superficielles permette de répondre aux besoins en alimentation en eau de la population, la baisse rapide des débits des cours d’eau observée ces derniers jours ne permet pas d’envisager une amélioration prochaine de la situation.

En conséquence, compte tenu de la situation hydrologique et météorologique, Mme la Préfète a décidé de mettre en oeuvre des mesures de restrictions sur la zone « Moselle », qui est placée en alerte afin de préserver les ressources en eau pour les différents usages et particulièrement pour l’alimentation en eau potable. Sauf évolution des conditions hydrologiques, les mesures resteront en vigueur jusqu’au 24 juillet 2022.

Arrêté sécheresse 06 juillet 2022 p1.png (123 KB)

Arrêté sécheresse 06 juillet 2022 p2.png (166 KB)

Arrêté sécheresse 06 juillet 2022 p3.png (178 KB)

Les zones « Meuse », « Chiers », « Aisne amont » et « Saulx-Ornain » sont placées en niveau vigilance.

Les arrêtés préfectoraux sont disponibles sur le site de la Préfecture, dans les mairies et sur le site PROPLUVIA.

Pour rappel, il existe 4 niveaux de gestion de la Sécheresse : vigilance, alerte, alerte renforcée et crise.

En période de sécheresse, que l’on soit soumis ou non à des mesures de restriction, il faut, plus que jamais, maîtriser sa consommation d’eau quotidienne grâce à des gestes simples :

- privilégier les douches,

- installer des équipements sanitaires économes en eau,

- faire fonctionner les appareils de lavage à plein,

- réutiliser l’eau de pluie,

- etc

Les professionnels sont également encouragés à réduire leurs prélèvements et leur consommation d’eau par de nouvelles pratiques et modes opératoires. La préfecture et l’ensemble des services de l’État sont mobilisés pour observer l’évolution de la situation et anticiper les risques de crise.

Ces interdictions s’appliquent, qu’il s’agisse d’eau provenant du réseau d’alimentation public, de prélèvements dans les cours d’eau ou leur nappe d’accompagnement ou de puits personnels.

Ces dispositions sont applicables à compter de la signature des arrêtés et jusqu’au 24 juillet 2022, sauf évolution de la situation météorologique et hydrologique conduisant à renforcer, prolonger ou abroger les mesures prises.

Les contrevenants s’exposent à la peine d’amende prévue à l’article R.216-9 du Code de l’Environnement, soit une contravention de cinquième classe pouvant aller jusqu’à 1 500 euros.

 

Quelques gestes économes pour l'eau : retrouvez la brochure de l'ADEME.