Une augmentation limitée du prix du gaz et d'électricité en 2023


14 septembre 2022

Conférence de presse ce mercredi de la Première ministre Elisabeth Borne sur la situation énergétique avec les ministres, Bruno Le Maire pour l'économie et Agnès Pannier 
Runacher pour la transition écologique.

Plusieurs annonces.

Prolongation du bouclier tarifaire pour "tous les ménages, les copropriétés, les logements sociaux, les petites entreprises et les plus petites communes" mais avec une augmentation "limitée" de l'électricité et du Gaz.
Augmentation du prix du gaz de 15% en janvier 2023 et de 15% en février 2023 pour l'électricité. 
"Ces augmentations vont conduire à une hausse moyenne des factures de l'ordre de 25 euros par mois pour les ménages qui se chauffent au gaz, au lieu d'environ 200 euros par mois sans bouclier tarifaire. Et à une hausse moyenne de 20 euros par mois pour les ménages qui se chauffent à l'électricité, au lieu de 180 euros par mois sans bouclier tarifaire."
Pour l'état, c'est une augmentation de 105% pour le gaz et l'électricité. Cela représentera un total de 16 milliards d'euros pour l'état en 2023.

Une aide avec les chèques énergies exceptionnelles qui seront versées d'ici à la fin de l'année. Une aide pour les 12 millions de foyers les plus modestes.
Son montant sera de 100 ou 200 euros selon les revenus. 
Cette aide s'applique aussi pour les chauffages au fioul et aux bois. 
La Première Ministre précise que les aides prévues pour les ménages se chauffant au fioul devraient être versées "en novembre".
Par exemple, 
Une mère seule au SMIC avec 2 enfants touchera 200 euros
Un couple avec 2 enfants qui gagne 3 000 euros nets en cumule touchera 100 euros.

Chacun d'entre nous (particuliers, entreprises...) est invité à baisser de 10% par rapport à l'année dernière sa consommation d'électricité et de gaz.
Campagne de sensibilisation à la sobriété énergétique, lancée par l'État " Chaque geste compte" à partir du 10 octobre 2022. Début Octobre annonce et détail du plan de sobriété.