Nouvelle étape dans la mise en œuvre du Ségur de la sante en GrandEst : une enveloppe de 51m€ pour les établissements de sante

06 septembre 2021 - 231 vues

Cette semaine dans votre magazine d'actualité, Meuse Fm Reportage....
Nouvelle étape dans la mise en œuvre du Ségur de la sante en GrandEst : une enveloppe de 51m€ pour les établissements de sante
.

Dans le cadre du Ségur de la Santé, l’ARS Grand Est a informé les établissements de santé des Ardennes, de la Haute-Marne et de la Meuse de l’octroi d’une enveloppe de 3 millions pour chacun de ces départements, afin de soutenir des investissements venant réduire les inégalités territoriales de santé. Cette enveloppe vient en complément de l’enveloppe de 42 millions d’€ pour des investissements du quotidien notifiés aux établissements de santé à la fin du 1er trimestre 2021.
L’ARS avait lancé, en avril dernier, un appel à candidatures aux établissements des départements concernés. Parmi les opérations retenues et financées, notons :

Pour la Haute-Marne :
CH Saint-Dizier, CH Joinville : aménagement de chambres pour accueillir des patients en situation d’obésité.
Acquisition et renouvellement de matériels biomédicaux pour améliorer la qualité et la sécurité de la prise en charge pour les établissements de santé. Pour exemple, au CH de Saint-Dizier avec :
o l’acquisition d'un système de contrôle des préparations de chimiothérapie "Drug Cam" pour améliorer la sécurisation de la préparation des poches de chimiothérapie
o l’équipement du plateau technique du service de consultations Gynécologie-Obstétrique d'un colposcope numérique et d'un laser pour diagnostiquer et traiter les lésions précancéreuses et cancéreuses

Pour la Meuse :
CH Verdun St Mihiel : maison d'accueil hospitalière.
Prévu à proximité du Centre Hospitalier, la structure d’hébergement « maison d’accueil hospitalière » accueillera les familles et proches de patients (enfants ou adultes) hospitalisés ainsi que des patients, en pré, post hospitalisation, examens spécialisés, consultations externes ou traitements itératifs. Cette structure concernera plus particulièrement les personnes dont la résidence est éloignée du lieu de soins. Elle pourra également concerner des patients dont le domicile est momentanément inadapté à leur situation de santé.
CH Commercy : remplacement du mammographe numérique
Cette offre de proximité facilitera grandement l’accès au dépistage et au diagnostic de la population qui se déplace difficilement.